Présentation de l'OAV

Présentation de l’OAV

L’Ordre des avocats vaudois (OAV) est une association de droit privé constituée le 10 décembre 1898, ayant son siège à Lausanne, qui regroupe la quasi-totalité des avocats et des avocates inscrits au barreau vaudois et pratiquant de manière indépendante dans le canton de Vaud.

L’adhésion à l’OAV n’est pas une condition sine qua non pour exercer la profession d’avocat. C’est l’inscription au barreau, opérée par l’Etat, qui autorise l’avocat à pratiquer devant les tribunaux vaudois et qui confirme qu’il offre les garanties nécessaires sur le plan professionnel.

Cependant, avoir recours à un avocat membre de l’OAV représente pour le client une sécurité accrue du fait de la double surveillance à laquelle cet avocat est soumis dans l'exercice de sa profession, à savoir celle de l’OAV et celle des organes compétents de l'Etat.

L’OAV est l’Ordre cantonal reconnu par la Fédération suisse des avocats (FSA) et compte plus de 800 membres, dont environ 140 avocats-stagiaires.

Les organes principaux de l'Ordre sont l'assemblée générale, qui regroupe tous les avocats membres, ainsi que le Conseil de l'Ordre qui en est l'organe exécutif. Ces deux organes sont présidés par le Bâtonnier.

Le serment

L’avocat vaudois, comme le médecin, débute sa vie professionnelle en prêtant serment.

La main levée il dit « je promets, comme avocat, d’exercer ma fonction avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité, et de respecter les obligations professionnelles prévues par la Loi » (art. 20 de la Loi sur la profession d’avocat).

Ce serment, proche de celui prêté en France depuis qu’il a été promulgué en 1982 par Robert Badinter, alors Ministre de la Justice, marque l’engagement solennel et personnel de l’avocat d’être fidèle aux quatre valeurs qui forment les piliers de sa profession : conscience, indépendance, probité et humanité.

En prêtant serment l’avocat affirme n’être pas un simple prestataire de services juridiques. Il revendique assumer non seulement son rôle premier de défenseur du justiciable mais aussi d’acteur nécessaire de la vie en société, affranchi de toute influence des pouvoirs quels qu’ils soient.

Le serment de Robert Badinter - article de La Gazette du Palais (3 au 5 sept. 2006)

Nos missions

L’OAV a pour but de maintenir la considération, l’honneur et l’indépendance du barreau vaudois et doit veiller à sa dignité.

Il doit protéger les droits et les intérêts professionnels, économiques et moraux des avocats vaudois, en Suisse et à l’étranger. A l’échelle nationale, l’Ordre des avocats vaudois entretient des relations étroites avec les autres ordres cantonaux en particulier romands.

L’Ordre établit et entretient, par les manifestations qu’il organise, des relations de bonne confraternité entre ses membres et de bons rapports avec la magistrature judiciaire.

Il veille à l’observation des règles éthiques, déontologiques, statutaires et légales qui régissent la profession d’avocat.

Il doit également contribuer à la formation continue théorique et pratique de ses membres, ainsi qu’à l’administration d’une bonne justice, dans l’intérêt général du justiciable et dans le respect des droits de l’homme.

Afin d’offrir aux justiciables un accès facilité à une consultation juridique, l’Ordre organise et gère une Permanence juridique ouverte à toutes les personnes qui souhaitent obtenir une première orientation en échange d’une prestation modique.

Enfin, l’Ordre organise les permanences des défenseurs en matière pénale.

Statuts de l’Ordre des avocats vaudois

Les coordonnées de l'Ordre des avocats vaudois

Ordre des avocats vaudois
Rue du Grand-Chêne 8
Case postale 7056
1002 Lausanne

Tél: +41-21-311.77.39
Fax: +41-21-311.77.49

e-mail: Veuillez activer le javascript sur votre navigateur pour visualiser l'adresse e-mail